Autres fonds

Bibliothèque nationale de France

La Réserve des livres rares de la BnF réunit l’une des plus importantes collections de livres des XVe et XVIe siècles. Avec les collections de livres imprimés de l’ancienne Bibliothèque du Roi, telle qu’elle s’est constituée de la fin du XVe au milieu du XVIIe siècle, on y trouve notamment les premières éditions des textes qui occupent une place fondatrice ou remarquable dans la culture occidentale. Parmi les nombreux livres illustrés conservés à la Réserve, les livres d’artistes français et étrangers publiés depuis la fin du XIXe siècle occupent une place remarquable.

Bibliothèque de l’École Estienne

La bibliothèque de l’École Estienne existe depuis l’ouverture de l’établissement, en 1889. De nombreux legs de bibliophiles et imprimeurs parisiens ont permis la constitution de son fonds originel. Celui-ci est composé d’ouvrages professionnels, manuels techniques sur l’imprimerie et la chaîne graphique en général, la gravure, l’estampe ou la reliure, ainsi que des ouvrages sur l’écriture et le tracé de la lettre, dont certains sont très anciens. Un enrichissement a eu lieu dans les années 1950-1960. La richesse du fonds ancien provient également d’un large recueil d’ouvrages de bibliophilie, dont une remarquable collection d’incunables et d’impressions du XVIe siècle. On notera particulièrement les publications de Robert Estienne, l’Epistolarum (1529), le Topica de Ciceron (1532), ce dernier offrant une des premières occurrences du romain de Garamond, ou l’Ecclesiastica Historiae (1544) où apparaissent les fameux Grecs du Roi. L’œuvre de Robert Estienne concerne également la fixation de la langue française et les débuts de la lexicographie, comme en témoignent De Dictionarium latino gallicum (1546) ou le Dictionnaire français latin (1549). On notera également quelques livres d’Henri II Estienne, fils de Robert, dont le célèbre Thésaurus graeca lingua (1572).

Cette collection est réservée aux chercheurs et aux étudiants accompagnés par des enseignants. Par ailleurs, la bibliothèque Estienne a constitué un fonds documentaire parmi les plus importants en France sur les arts graphiques, en effectuant des achats annuels d’ouvrages nouvellement parus et de périodiques consacrés à ces domaines. Ce dernier fonds est, pour partie, en libre accès pour les chercheurs et les étudiants de l’école.

Bibliothèque Forney

Typographie et imprimerie, mais aussi histoire du livre, reliure, gravure et arts graphiques sont des domaines bien représentés dans les collections de la bibliothèque Forney (bibliothèque spécialisée de la Ville de Paris), en particulier à travers le fonds de la bibliothèque des arts graphiques (BAG). Cette dernière, fondée grâce à un don fait à la Ville de Paris par le typographe et journaliste Edmond Morin en 1918, est aujourd’hui intégrée aux collections de Forney. Ces documents sont de nature variée, imprimés, périodiques, catalogues commerciaux, affiches et documents iconographiques et couvrent une période allant de la fin du XIXe siècle à nos jours. Particulièrement riche, la collection de catalogues français et étrangers présente l’offre commerciale des plus grandes fonderies et imprimeries en matière de caractères d’imprimerie, polices de caractères, vignettes et ornements typographiques, matériels et machines. Ainsi, la maison Deberny et Peignot est fort bien représentée. Une partie des ces collections est ouverte au prêt, l’autre en consultation sur place.

Centre d’études supérieures de la Renaissance de Tours

Le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours se consacre à l’étude de la civilisation de la Renaissance entendue au sens chronologique le plus large (de Pétrarque à Descartes) et dans son extension géographique la plus étendue, à l’échelle de l’Europe. Disposant de ressources documentaires importantes (plus de 60 000 ouvrages et 4000 éditions anciennes), il accueille de jeunes chercheurs en thèse ou en post-doctorat et abrite deux masters.

Plusieurs projets sont déployés autour du livre ancien et de la littérature et notamment les Bibliothèques Virtuelles Humanistes dont l’objectif est de fournir un ensemble de 2000 fac-similés d’ouvrages du XVe au XVIIe siècle provenant des fonds patrimoniaux, des traités d’architecture (Architectura), des sources de musique des XIVe, XVe et XVIe siècles (Ricercar).

Institut mémoires de l’édition contemporaine (IMEC)

Les fonds des graphistes et créateurs de caractères Pierre Faucheux, Gérard Blanchard et Maximilien Vox sont conservés à l’IMEC.

pour aller plus loin

Le site de la BNF
http://www.bnf.fr

Bibliothèques Virtuelles Humanistes http://www.bvh.univ-tours.fr/

Pour consulter le catalogue de la bibliothèque Forney
http://bibliotheques-specialisees.paris.fr

Le site de l’IMEC
http://www.imec-archives.com/