École supérieure des Beaux-Arts de Toulouse

Option Communication

La spécificité de l’option communication de l’École supérieure des Beaux-Arts de Toulouse est d’articuler la pratique du dessin (et de l’illustration) avec le design graphique autour du projet d’édition et des questions de diffusion. L’ambition est de développer chez l’étudiant une sensibilité égale à l’image et à «l’image du texte», maîtriser l’ensemble des enjeux visuels dans l’édition, c’est-à-dire rendre public du papier à l’écran. Au sein de l’enseignement du design graphique, une attention particulière est portée à la typographie et au dessin de caractères ainsi qu’à la dimension spatiale autour de problématiques d’identité visuelle et de signalétique. Sur la période 2002 / 2011, des personnalités internationales du champ du design graphique et de la typographie comme Wladyslaw Pluta, Alejandro Lo Celso ou Philippe Millot sont intervenues régulièrement lors d’ateliers intensifs dans le cadre du cours de François Chastanet.

Beaucoup d’étudiants à la suite de ce type d’atelier méthodologique créent des alphabets originaux.

La pratique du dessin de lettres est intégrée dans les cours hebdomadaires dès le début de la phase programme (années 2 et 3 du cursus), puis approfondie lors d’ateliers intensifs collectifs pendant la phase projet (années 4 et 5) avec des intervenants extérieurs. Beaucoup d’étudiants à la suite de ce type d’atelier méthodologique créent des alphabets originaux, notamment par rapport à leur propre écriture pour des applications en liaison avec le dessin narratif ou l’illustration. Ces différentes productions d’alphabets sont présentées au diplôme national supérieur d’expression plastique (Dnsep) / Master depuis plusieurs années.

Une dizaine d’alphabets ont été collectivement conçus à Toulouse comme le Garonne (système typographique désormais utilisé par la Mairie de Toulouse pour son identité visuelle et différentes publications de la ville) ou le Jenson Rotunda en collaboration avec la bibliothèque d’étude du patrimoine de Toulouse (Nicolas Jenson est universellement connu pour le romain qu’il a conçu au début des années 1470 à Venise, typographie qui constituera une influence majeure pour le romain de Claude Garamont par la suite), un projet de recherche qui tente de mettre en lumière son travail largement méconnu sur les gothiques rondes, écriture dominante en Europe à cette époque.

Depuis 2003, les plaquettes annuelles de présentation de l’école ont été intégralement conçues par des étudiants de l’option communication au sein de l’atelier libre de design graphique. Cet objet imprimé constitue traditionnellement une première commande à un jeune graphiste récemment diplômé du Dnsep communication de l’École supérieure des Beaux-Arts de Toulouse. Ces différentes productions éditoriales sont l’occasion d’utiliser les caractères conçus au sein de l’école, comme le Pixat en 2004 ou le Garonne à partir de 2009 par exemple.