Jean-François Porchez

Né en 1964. Après une formation de graphiste durant laquelle il se passionne pour la création de caractères, Jean François Porchez devient créateur et conseiller typographique au sein de l’agence Dragon Rouge. En 1994, il créé le nouveau caractère du journal Le Monde et fonde Typofonderie, son propre studio et fonderie de caractères numériques qui diffuse internationalement ses réalisations. Il propose des alphabets contemporains originaux ou interprétés du patrimoine, comme le Sabon Next, une recréation numérique du Sabon de Jan Tschichold, lui-même inspiré du Garamond. Il travaille à des alphabets exclusifs pour Arjowiggins, le Baltimore Sun, Beyoncé Knowles, les croisières Costa, France Télécom, Louis Vuitton, la RATP, Yves Saint Laurent Beauté.

« Pour moi, le Garamond, c’est plutôt une ambiance, un style. »

Jean François Porchez est président honoraire de l’Association Typographique Internationale (ATypI), et fondateur du blog collaboratif typographe.com. Il a reçu le prix Charles Peignot, en 1998. Parmi ses caractères, le FF Angie et l’Apolline ont été primés aux Morisawa Awards (respectivement en 1990 et 1993). Ambroise, Anisette, Anisette Petite, Charente, Le Monde Journal, Le Monde Courrier ont été lauréats du concours international Bukva:raz!, en 2001. Deréon et Mencken ont été primés lors du Creative Review Type Awards (2006). Le Parisine Office a reçu une étoile à l’Observeur du design 2007. Le Costa et le Retiro ont obtenu le Certificate of Typographic Excellence du New York Type Directors Club, respectivement en 2000 et 2010 – le dernier s’est vu décerner le prix du Club des directeurs artistiques, en 2009, et a été primé lors du Creative Review Type Annual 2011. AW Conqueror a reçu le prix du Club des directeurs artistiques, en 2010, et une médaille d’argent lors du ED-AWards 2011.