La famille de Garamont

Fils de Yvon Garamont (ou Garamour) et de Françoise Barbier, Claude Garamont est issu d’une famille d’imprimeurs par sa mère, mais aussi par son père, comme le révèle un acte découvert récemment.

Lors de la rédaction du testament de Claude Garamont, sa mère vit encore, même si elle est « fort âgée, aveugle, et sans le moyen de se conduire [seule] ». Dans ce document, il règle les moindres détails de la vie matérielle de sa mère, une fois qu’il ne sera plus là pour s’occuper d’elle.

Claude Garamont est issu d’une famille d’imprimeurs par sa mère, mais aussi par son père.

La première femme de Claude Garamont s’appelle Guillemette Gaultier : elle disparaît vers 1550 puisque Claude Garamont se remarie en 1551 avec Ysabeau Le Fevre.

Claude Garamont s’associe à Pierre Gaultier, fondeur de caractères puis à partir de 1541 aussi imprimeur, mentionné quelquefois comme
« beau-frère » de Claude Garamont. En 1561, au vu de son testament, Claude Garamont meurt sans descendance.

Déployer la chronologie