La typographie à l’École supérieure d’art de Cambrai

L’École supérieure d’Art de Cambrai (Esac) a pour spécificité de proposer un enseignement dédié à la communication. Au cours de la 1ère et de la 2e année, les étudiants sont amenés à s’approprier les médias tels que la vidéo, le multimédia, la photographie, le design graphique, le dessin, l’illustration. En 3e année, l’étudiant choisit de spécialiser dans l’un des deux parcours proposés par l’École :

- design graphique
- art et media.

Menée sous la forme d’ateliers de recherche et de création et de conférences organisés au sein de l’École, la recherche a donné lieu à un séminaire organisé avec les Revues Parlées du Centre Georges Pompidou

La typographie occupe une place de choix dans ce projet comme dans le programme de recherche mis en œuvre par l’Esac. Des sujets de diplôme y sont consacrés, comme celui de Nicolas Millot qui a choisi de travailler sur la langue tahitienne. Depuis 2009, Michel Wlassikoff, historien du graphisme et enseignant à l’Esac, et Alexandre Dumas de Rauly, diplômé de l’Esac et qui avait consacré son diplôme national supérieur d’expression plastique (Dnsep) au caractère typographique Futura, développent une recherche dédiée à ce caractère.

Menée sous la forme d’ateliers de recherche et de création et de conférences organisés au sein de l’École, la recherche a donné lieu à un séminaire organisé avec les Revues Parlées du Centre Georges Pompidou, à un ouvrage paru aux éditions Norma et à une exposition présentée à la Galerie Anatome en 2011. Conçue sous une forme itinérante, cette exposition pourra faire l’objet de présentations dans d’autres écoles, en France comme à l’étranger. En 2011-2012, un atelier de recherche et de création et des séminaires seront développés à partir de cette recherche pour étudier les typographies contemporaines et leur mise en œuvre dans le champ de l’édition comme celui de l’espace et des services (signalétique, etc.).