Malou Verlomme

Né en 1982, diplômé de l’École supérieure des Arts appliqués Duperré en communication visuelle, Malou Verlomme s’initie à la création typographique à l’université de Reading (Royaume-Uni) notamment sous la direction de Gerry Leonidas et Gerard Unger. En 2005, il obtient un Master of Arts in Typeface design avec félicitations. Il développe depuis ses propres caractères, dans le cadre de commandes pour des fonderies numériques telles que Hoefler & Frere-Jones, Fontsmith et Dalton Maag, ou en collaboration avec l’Atelier Chévara, studio de graphisme pour lequel il réalise de nombreux caractères exclusifs. Ensemble, ils travaillent à l’élaboration d’une plate-forme de diffusion typographique dont le lancement est prévu début 2012.

« Le Garamont est l’un des caractères qui a été le plus revisité. C’est un cas d’école pour montrer comment, à partir d’un modèle historique, on peut arriver à des dizaines de typographies digitales complètement différentes. »

Plusieurs de ses créations ont obtenu des récompenses internationales : le Ficus a remporté en 2006 un prix aux Type Design Awards organisés par le magazine Creative Review ; l’Ecam et le Camille se sont vus décerner le prix du Club des directeurs artistiques, respectivement en 2010 et 2011. Malou Verlomme est régulièrement convié à participer à des conférences et anime des ateliers dans des écoles supérieures d’art. Il est l’auteur de Technological Shifts in Type Design and Production, une étude sur les transitions technologiques dans l’histoire de la typographie, disponible sur le site typeculture.